Quelles sont les prochaines dates de l'Orchestre Junior ?

Close Icon
   
Contact Info     Contact 05.58.89.83.51

C’est parti !

Retrouvez le reportage de France Bleu Gascogne Le Zoom

IMG_0470

Music’à la Neige 2016, c’est parti !

Ce jeudi 21 janvier 2016, les deux parrains de la seconde édition du festival Music’à la Neige, Nicolas Vergonzeanne et Raphaël Ibanez, s’étaient donnés rendez-vous dans l’enceinte sportive du stade Maurice Boyau à Dax afin de lancer officiellement cette seconde édition. Elle se tiendra du 13 au 20 février 2016 dans la station pyrénéenne de Saint-Lary Soulan.

Rappelons le formidable engouement qu’avait provoqué la première édition qui s’est tenue 3 ans plus tôt en Vallée d’Aure. Raphaël Ibanez soutenait déjà le projet et il avait fallu beaucoup d’énergie aux bénévoles de l’association pour pouvoir concrétiser cette idée originale de délocalisation du traditionnel stage annuel de l’Orchestre Junior Landes Côte d’Argent (Biscarrosse – Castets – Mimizan).

Un incontestable succès qui permet aujourd’hui un formidable accueil et soutien de la commune de Saint-Lary Soulan et des autres partenaires du projet.

Nicolas Vergonzeanne, parrain de la seconde édition

Cette fraîche matinée de janvier a donc vu la presse se réunir autour de nos deux parrains et a été l’occasion de comprendre à quel point la musique landaise a accompagné nos deux sportifs professionnels tout au long de leur carrière. Nicolas Vergonzeanne souligne l’importance des harmonies et bandas lors des courses landaises et la complicité évidente avec les musiciens. Il fait aussi le parallèle entre le sportif et le musicien : « la réussite demande de multiples répétitions et de l’engagement ».

IMG_0483

Des bénévoles et des chefs toujours aussi engagés

La présence de la presse locale a permis au directeur musical de Castets, Fabien Fosses, de souligner à quel point l’engagement des bénévoles était toujours aussi motivé : « les enfants sont un moteur formidable dans notre engagement et beaucoup de monde nous prenait pour des fous il y a 4 ans lorsque nous parlions du projet ». Le constat est simple. Lorsqu’un projet touche toutes les générations, que l’enjeu pédagogique est clair, et enfin, la qualité artistique bien réelle, il est assez simple de fédérer.

Retrouvez le reportage de France Bleu Gascogne Le Zoom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *